E/D 7 Infos +/- 17v

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

E/D 7 Infos +/- 17v

Message  Admin le Lun 1 Mar - 15:41

carte d'entrée Esoteric audio
= AOP LM833

carte d'entrée Diamond audio
= AOP JRC4560

c'est la seul et unique différence entre les cartes d'entrées existantes pour les E/D(si on considère que les condo chimic de premier prix quelques soit leurs marques sont identiques :cali: )

Cependant un passage sur du LM4562 serai une évolution intéressante.

Datasheet des bordels:
LM833

JRC4560

LM4562

Il y a de nouveau Ampli op plus performants à ce que j'ai compris chez National Semiconductor faut fouiner je pense que Titi a les ref.(LMExxxx)


La régulation basique
Il n'y a pas si longtemps de cela, la régulation de beaucoup d'alimentations se résumait à l'emploi d'une diode zener. Le montage adopté était en général le suivant.



La résistance R1 permet de limiter le courant maximum qui circule dans la diode zener. Le calcul de cette résistance doit tenir compte de plusieurs paramètres, à savoir : la tension d'entrée, le courant minimal devant traverser la diode pour la faire travailler dans de bonnes conditions de régulation, et le courant maximal qu'elle pourra supporter si aucun appareil n'est branché. Cette façon de procéder est simple et économique, et convient bien pour les appareils qui consomment peu et pour lesquels la stabilité de la tension d'alimentation n'est pas critique. En revanche, elle ne convient pas pour les montages nécessitant une tension ne variant pas ou très peu.

La régulation à transistor
Le montage précédent à diode zener peut être amélioré grâce à l'ajout d'un transistor (qu'on appelle pour l'occasion transistor ballast). En fait, dans ce type de montage, la diode zener est secondée par un composant additionnel qui se charge de fournir la "puissance". La diode zener est moins "sollicitée" et travaille dans une plage de fonctionnement où elle se révèle être plus stable. Ce type de montage permet une plage de régulation plus grande et de bien meilleure qualité, au prix il est vrai d'un léger surcoût. Un avantage, qui n'est pas des moindre : vous pouvez utiliser pour le transistor une très grande variété de références, il vous suffit de choisir celui qui convient le mieux en ce qui concerne le courant de sortie.



Le transistor est monté en mode suiveur. Cela signifie que la tension appliquée sur sa base va se "répliquer" sur son émetteur (dans l'exemple présent il s'agit d'un transistor NPN) avec une perte de tension de l'ordre de 0,6V, qui correspond à la tension de la jonction Base-Émetteur quand le transistor conduit. La tension obtenue en sortie est donc égale à la tension développée aux bornes de la diode zener, à laquelle il convient de retrancher la tension de la jonction Base-Émetteur (12V - 0,6V soit 11,4V dans l'exemple présent)..

La régulation à circuit intégré
Il s'agit d'une méthode extrêmement pratique et courante, qui remplace avantageusement la régulation basée sur le couple diode zener / transistor. Elle requiert en effet un minimum de composants, et donne de très bons résultats pour une grande majorité d'applications, et ce en apportant même une protection contre les court-circuits et les surchauffes ! Il existe deux principes de base d'utilisation d'une régulation à circuit intégré :

* Régulateur intégré tout fait, dans lequel on entre la tension à réguler, et qui la ressort régulée.
* Régulateur intégré (LM723 par exemple) qui pilote un élément de puissance (un transistor le plus souvent)

Le schéma ci-dessous, donne un exemple d'utilisation d'un circuit régulateur tripode (à trois pattes) de type LM7812.



Difficile de faire plus simple, vous ne trouvez pas ? Mais modérons notre enthousiasme. Tel quel, ce montage risque de poser des problèmes de fonctionnement. Ce type de composant à en effet parfois tendance à ne pas se tenir correctement et à produire une oscillation haute fréquence extrêmement gênante. Heureusement, il est facile de limiter le risque que cela se produise, par simple ajout d'un condensateur de l'ordre de 100nF entre l'entrée et la masse d'une part, et entre la sortie et la masse d'autre part. A une condition toutefois : que ces deux condensateurs soient situés le plus près possible du régulateur lui-même. Pour ma part, j'ai arrêté d'utiliser les 78xx, au profil des LM317. Pourquoi ? Pour deux raisons principales : une meilleur régulation, et le côté pratique du stockage : un seul LM317 peut servir pour des tensions très variées.



Pour la régulation pas CI oubli pas trouver avec des V_in plus de 50V

Fiabiliser ou du moins éviter de péter TOUT ce qui as après la régule(les plus costaud sont les résistances CMS il tiennent le coup ces merdes la) quand la diode, résistance de la régule ou le transistor(MJE 15032-1503) qui chie, on peut:

-mettre un fusible en sortie de ZENER
-mettre un second MJE en parallèle de celui d'origine, certes un tirera plus sur l'autre mais au final la charge sera environ /2 (ne pas oublier de le refroidir aussi bien que celui d'origine)
-et pour les psychos mettre un fuse en sorti de transo (mais au pire si ca pète y a 1 tripode, 3 résistances et une zener à changer. cout de la casse 5€ max et il faut vraiment que le transo est parti en cacahuète pour péter la régule, ca casse pas comme ca.)

ceux qui vont dire mais oui mais tu comprend une fusible ca nike la qualité et blabla....osef alors continuez à sentir le brulé dans nos amours d'ampli bounce

Quel valeur pour le fuse? à venir.. pas eu le temps de tester a pleine charge brute de force extrême.

PS: a vide l'ampli pompe grand max entre 5-7A si ca touche 10 c'est qui as une merde il est malade.


ne blâmez pas mes soudures, toute façon j'ai dégager les cms et ca soulage (un fer de 20w, un peu d'étain et feu!)

WARNING

En cas d'essai même bref( 5 secondes suffisent à le cramer, le MJE, TOUJOURS LE REFROIDIR PAR N'IMPORTE QUEL MOYEN DE VOTRE CHOIX(si ca vaut au moins celui OEM), SI C'EST AVEC LE CHASSIE D'ORIGINE SURTOUT PAS OUBLIER DE METTRE LES PRESSEURS.

Bâtardise qui fait perdre un temp fou...
La tête de ce condo a tendance a gonfler et viens toucher la ferraille des supports de ventiloch(masse du bouzin) et la c'est le drame un cours jus franc et sans appel... a vérifier absolument, j'en ai fait les frais.(d'ailleurs sur la photo on peut voir qu'il reste quelque filasse du mort...)



ces 2 modèles marche sur n'importe quel ampli (d7152-104-054-056-402-401?)




Pour ceux qui utilise pas les filtres, il sont entièrement deconnectable 'juste dessouder la carte de filtrage a ablater.(ca fait de la place jvais en avoir besoin...)

QUE POUR LES 2 CANO AVEC PREAMP OUT

Pour les plus de 2 cano c'est en cours...

AOP a changer (1 AOP= 2 cano, sur la photo c'est un 402)
j'avoue il on morfler il se sont pris 120V dans le BaBA
En vert les AOP (un dual a gauche type lm833,4560... et un quad a droite du preamp out a dégager(le quad et le dual).




A contrôler
les résistances de la carte d'entré (si il sont bruler impossible de lire comme la de mémoire je crois que c'est du 10 Ohm a vérifier!)


les condals
Ne pas oublier ceux qui bombe leur tête sous la ferraille ventiloch.


les résistances coter Toric (Les bleuch)


Au milieu on a les 3 fameuse LED vert orange et rouge
+-18 premap
+-23 a vous de me dire
+-AUX amp 75-80V
Si une des led parait plus faible ou scintille c'est qu'un des régule chie, placer le - du metrix sur la carcasse métallique des ventiloch et l'autre sur une des deux bornes de la LED(!!quand il y a encore la ferraille c'est pas évident selon les pic du metrix attention a pas toucher autre chose ca peut arriver Embarassed )



Pour améliorer subjectivement passage de tous les condos preamp(6 de memoire a changer) par des Silmic II ou du Mcap si l'envi, la place et la poche le permet.
avatar
Admin
Admin

Messages : 499
Date d'inscription : 22/02/2010

http://flcaddict.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum